Comment entretenir les chats British Shorthair et British Longhair ?

toiletter-son-chat

Il existe deux types de chats British à savoir le British Shorthair et le British Longhair. Ils se distinguent notamment par leur pelage. Le premier a des poils courts. Ses sous-poils sont épais, ce qui lui donne une fourrure dense et compacte. Le second, aussi appelé Highlander, a de doux poils mi-longs, moins longs que ceux du chat Persan. Sa fourrure est aussi épaisse que celle de son cousin à poil court. Leur entretien passe obligatoirement par le toilettage.

Le toilettage des chats British

Qu’ils soient à poils courts ou à longs poils, les chats British demandent un toilettage soigné. Pour cela, il faut se munir du matériel nécessaire comprenant un peigne et une brosse pour chat ainsi que des produits d’hygiène spécial chat. Un peigne à dents fines suffira pour peigner un British Shorthair au moins une fois par semaine. La brosse complétera le peigne pour le British Longhair dont le pelage requiert plus de soin puisque des boules de poils et des nœuds pourraient s’y former. La fréquence du toilettage est la même que pour le British Shorthair. Attention : un chat qui ne fait pas régulièrement sa toilette peut être sujet aux maladies. La meilleure des précautions, outre la toilette, est de lui souscrire une assurance santé. Le moyen le plus simple pour choisir la meilleure mutuelle est d’utiliser un comparateur assurance animaux.

Du toilettage à la santé de l’animal en passant par son éducation

Pour pouvoir faire la toilette du chat sans problème, son éducation est indispensable dès son bas âge. Utilisez une brosse douce pour le chaton, surtout s’il s’agit d’un petit British Longhair. La brosse douce a l’avantage de ne pas tirer sur les poils fins du petit chat au point de lui faire mal. Pour encourager l’animal, donnez-lui une friandise au bout de chaque séance de soin.

  • La période de mue

Comme on le sait, les chats ont leur propre façon de faire la toilette en se léchant. Cela pourrait nuire à leur santé au printemps, parce qu’une grande quantité de poils tombent en cette période de mue, et quand l’animal se lèche, il risque fort d’ingérer une quantité importante de poils. La solution préventive est donc d’augmenter la fréquence de toilettage en cette saison.

  • La santé du chat British

Il existe des maladies génétiques auxquelles le British Shorthair est vulnérable. Il s’agit de la polykystose rénale et de la cardiomyopathie hypertrophique. Afin d’écarter le risque, les chatteries professionnelles testent les reproducteurs. Le British Longhair n’est pas non plus épargné de ces maladies. En outre, l’obésité constitue une menace permanente pour les chats British. Les exercices physiques réguliers sont donc très recommandés. Consacrez-leur quelques minutes pour jouer à la canne à pêche.

Pour terminer, l’alimentation est très importante. Cependant, il n’existe pas vraiment des besoins spécifiques pour cette race de chat. Sa nourriture peut être sèche ou humide. Le taux de protéines doit être assez élevé. Mettez-y de la viande. N’oubliez pas l’eau fraîche et propre, à mettre dans sa soucoupe.