Recherche
Recherche

Les maladies du chat sont-elles transmissibles aux chiens ?

Le chat est souvent sujet à des troubles infectieux qui sont susceptibles d’être mortels pour lui et ses semblables. Très contagieuses, certaines affections se transmettent soit par un contact direct, soit par une griffure, soit par un contact avec un objet infecté par l’animal malade. Mais si les maladies se transmettent rapidement entre espèces, sont-elles pour autant une menace pour les autres et notamment le chien ?

Les affections félines ne sont pas transmissibles aux chiens

Il existe un certain nombre de troubles infectieux propres aux chats, dont la calicivirose, le typhus, la péritonite infectieuse ou encore la rage. Ces pathologies sont très contagieuses entre félins puisqu’elles se transmettent par un simple contact ou par le contact avec des objets infectés par les virus et les bactéries qui en sont responsables. Il convient donc d’isoler l’animal malade de ses congénères afin d’éviter la propagation de l’infection. Si la contagion est avérée entre animaux de la même espèce, il a été scientifiquement prouvé que les maladies félines ne se transmettent pas à d’autres espèces animales. Si le chien présente donc les mêmes symptômes que le matou, ce ne serait que par pure coïncidence. En effet, la plupart des syndromes félins connaissent une équivalence pour le canin. C’est notamment le cas du typhus qui est identique à la parvovirose canine. Les deux animaux peuvent donc présenter des signes d’abattement, de diarrhées et de vomissements, mais il ne s’agit pas de la même atteinte. C’est également le cas de rage et de la leucose qui ont une version canine (plus de détails ici). Il faut cependant souligner que ce n’est pas parce que les pathologies du chat ne concernent pas les canidés qu’ils sont hors de danger pour autant. Il est primordial de les protéger contre les affections qu’ils sont susceptibles de contracter au contact de ses semblables.

Protéger le chien contre les maladies infectieuses

De son côté, le chien risque également de contracter des infections qui lui sont propres. Les plus courants sont la maladie de Lyme, la colibacillose, la leptospirose et la parvovirose. Ces atteintes sont capables de provoquer des douleurs et des lésions graves. Elles peuvent même entrainer la mort de l’animal. C’est pourquoi il est primordial de prévenir leurs apparitions. La solution la plus évidente pour cela est la vaccination. Comme chez tous les êtres vivants, le vaccin stimule l’organisme pour qu’il fabrique des anticorps à même de repousser les virus et les bactéries. Ces vaccins doivent être effectués dès le troisième mois. Un rappel est toutefois nécessaire tous les ans. Comme ces interventions sont souvent coûteuses, vous aurez besoin d’une assurance bien couvrante pour qu’elles soient prises en charge. Généralement, les formules haut de gamme disposent d’un forfait prévention qui permet de faire vacciner l’animal. Mais si le vôtre ne comprend pas cette garantie, il est possible de demander une extension à votre assureur. Rendez-vous ici pour plus de conseils sur les assurances chien. Il est à noter que des mesures d’hygiène doivent être prises afin de prévenir les pathologies. Comme les tiques sont les principales causes de la plupart de ces atteintes, il est conseillé d’utiliser régulièrement des produits antiparasitaires.

Ainsi donc les chiens ne sont pas susceptibles de contracter des maladies félines. Cependant, ils ont leurs propres affections. D’où l’importance de l’instauration d’une mesure d’hygiène efficace et de la souscription d’une assurance canine bien couvrante.

A partager sur les réseaux !
Partagez votre expérience !

Continuez votre lecture ...

Menu

Catégories